haspargit

 

Haspargit® : la matière première !

… Un apport en Potassium, en Calcium et en Soufre !

 

L’Haspargit® est un sel double précipité de sulfate de potassium et de sulfate de calcium en poudre, obtenu par la dépotassification de la vinasse provenant de la production d’acide citrique par fermentation des sucres encore présents dans la mélasse de betterave. Le Potassium présent dans l’Haspargit® provient entièrement de la betterave. L’Haspargit® est admis en agriculture biologique.

L’Haspargit® a basé sa réputation sur la culture de pommes de terre de par son influence sur la qualité et les rendements. Le sulfate de potassium est un engrais très attractif car il convient à tous les types de sol et à toutes les cultures. Son faible indice de salinité le rend intéressant pour les apports à fortes doses comme pour les têtes de rotation. Il convient également très bien pour les cultures ayant un besoin en soufre assez important ou encore pour les cultures sensibles au chlore comme la pomme de terre.

Avec ses teneurs en potassium (22% K2O), en calcium (10% CaO) et en soufre (30% SO3), l’Haspargit® fournit à lui seul 3 des 7 éléments indispensables au développement et au rendement de la plante. Ces trois éléments (K, Ca, S) sont aussi directement responsables de la qualité de la plante.

 

 

Quelques petits rappels …

Le potassium

Le potassium est le constituant principal des végétaux, il représente des teneurs variant de 2% à 5% de la matière sèche des végétaux. Il joue des rôles multiples à l’intérieur de la plante :

  1. Meilleure résistance à la sécheresse
  2. Rôle important dans la photosynthèse : favorise la synthèse des glucides et des acides aminés dans la feuille et participe à la migration et l’accumulation de ces substances dans les organes de réserve (important pour les pommes de terre, betteraves, légumes,…)
  3. Action sur l’épaississement des parois cellulaires et des teneurs de la sève en minéraux ce qui accroît la résistance aux maladies cryptogamiques et au gel

Le Soufre

Depuis peu avec l’amélioration des rendements et la diminution des retombées atmosphériques de soufre, des carences en soufre peuvent être rencontrées et représentées un important facteur limitant d’un point de vue rendement. Il est facile d’y remédier en  apportant une dose d’entretien au sol par l’utilisation d’engrais soufrés comme le sulfate de potasse. Ces évolutions au fil du temps nous poussent à dire que le soufre, classifié comme un élément fertilisant secondaire, devient petit à petit le 4ème élément majeur derrière le N, le P et le K.

Le soufre est un élément constitutif de nombreuses protéines. Il fait partie de la composition des acides aminés soufrés : cystéine et méthionine. La carence en soufre est traduite par une diminution de la croissance foliaire et de la synthèse des protéines.

Bon à savoir ! Un apport trop élevé en chlore et insuffisant en soufre endommage la culture. Au contraire, un manque de chlore ou un excédent de soufre ne nuira jamais. 300 unités de potassium en provenance de l’Haspargit apportent moins de 1 kg de chlore à l’hectare.

 

Le Calcium

Au niveau de la plante, le calcium est un constituant important des parois cellulaires. Il est indispensable à la croissance des plantes et favorise le développement racinaire. Le calcium contribue également à une meilleure conservation des pommes de terre. De par son rôle important dans la division cellulaire et la stabilité des parois cellulaires, le calcium confère à ces dernières une meilleure résistance aux stress, aux parasites et aux champignons. Il réduit également les risques de pourriture lors du stockage. Le calcium est un élément essentiel à la culture de pommes de terre et avec ses 10 % de CaO sous forme de sulfate, l’Haspargit® apporte un calcium directement disponible à la plante sans ajout de valeurs neutralisantes (1T Haspargit® = 100 unités de CaO).

Voir aussi : Amendements calcaires